27 / 05 / 2121

Sommeil de bébé : qui et quand consulter ?

Le sommeil de bébé impacte aussi celui des parents. Kelly Champinot est experte du sommeil de l’enfant et de bébé : portrait et conseils.

Spécialiste du sommeil de bébé et de l’enfant, qui êtes-vous Kelly Champinot ?

Je suis une maman de 2 jeunes enfants de 4 et 6 ans. J’ai un parcours un peu atypique car fruit d’une reconversion. Passionnée par l’univers de la petite enfance, j’ai tout d’abord travaillé dans l’alimentation infantile puis dans la puériculture. Gravement malade, lors de mon retour au travail, j’ai voulu donner plus de sens à mon parcours professionnel. Alors que j’avais été diagnostiquée stérile suite à un traitement, je suis tombée enceinte contre toute attente.

Cette première expérience de la maternité m’a amené son lot de questionnements, de solitude, de découvertes. J’ai d’ailleurs cru mourir de sommeil avec ma grande. Je me suis alors rapprochée d’une consultante en sommeil qui a changé ma vie radicalement. Un véritable déclic.

Ainsi, j’ai très rapidement fait une formation plus globale à l’accompagnement à la parentalité. A la fois par la demande des parents et mes affinités, je me suis ensuite formée au sommeil de bébé et de l’enfant auprès d’un organisme au Canada et d’une pédiatre spécialisée en unité sommeil. Par la suite, j’ai complété mes spécialités avec une formation sur l’allaitement et les pleurs de bébé. Je suis ainsi devenue également instructrice en Dunstan Baby Language. Cette méthode permet de détecter les différents pleurs de bébé. Il faut savoir qu’il en existe 5 principaux types qui sont quasiment les mêmes pour tous les bébés dans le monde.

Consultant en sommeil, à quoi ça sert ?

Bébé et Confidences a été fondé en 2016. J’étais seule au départ. Après un article dans Les Louves, puis un passage dans l’émission Zone Interdite, je me suis très rapidement concentrée sur le sommeil des bébés et des enfants. Depuis 2019, différentes personnes ont rejoint l’aventure et été intégrées à l’équipe. Chaque membre a été doublement formé et nous avons tout mis en commun afin d’avoir une base identique. Chacun a des choses en plus à apporter.

Nous proposons notamment un accompagnement individuel. En consultation simple, après un rendez-vous d’une heure, nous analysons le sommeil de bébé à l’aide d’un questionnaire. Nous revenons ensuite vers le ou les parents avec un compte-rendu sur le sommeil de l’enfant. Pour d’autres familles, qui ont souvent de multiples problématiques, il y a un besoin plus spécifique, avec un accompagnement main dans la main. Nous proposons alors un coaching de 21 jours, car les neurosciences parlent de 21 jours pour prendre des habitudes… Et les garder ! Il y a différents rendez-vous et, évidemment, de nombreux conseils. En tant que consultants en sommeil de bébé et de l’enfant, nous proposons aussi des ateliers en visioconférence. Quand cela était possible, nous en proposions également dans des cafés-poussettes, des MJC, et autres lieux dédiés à la parentalité. Il est également possible de faire des conférences en entreprise.

Aujourd’hui nous intervenons en curatif, quand les parents ont déjà essayé différentes solutions… Mais de plus en plus de personnes nous recommandent à des (futurs) parents, pour arriver plus en amont. C’est un enjeu de santé publique, il est important de faire de la prévention. Le sommeil a un réel impact sur le développement de l’enfant (au niveau de son système immunitaire, etc).

Quand consulter un spécialiste du sommeil de bébé ?

Cela dépend vraiment des familles. C’est vraiment au ressenti des parents. Certains consultent quand la mère est encore enceinte, car ils ont entendu auprès de leur entourage que le sommeil est compliqué. De façon anticipé, c’est donc possible ! Cela permet d’avoir des conseils pour comprendre comment fonctionne le sommeil, d’avoir des clés ou encore d’identifier tous les points de vigilance

Il peut être intéressant de faire appel à un consultant du sommeil quand on commence à sentir que les siestes deviennent très courtes ou qu’il y a vraiment une résistance très forte de l’enfant pour s’endormir… Passé le cap des 4 ou 6 mois, il peut encore y avoir des réveils nocturnes. Cela se voit notamment chez les enfants allaités qui peuvent avoir besoin de manger jusqu’à 9 mois. Mais, s’il y a beaucoup de réveils nocturnes passé ce cap des 4 ou 6 mois, notamment pour manger, cela doit alerter les parents. Ou si le temps d’éveil n’est pas de qualité par exemple, cela peut signifier qu’une dette de sommeil s’est installée. Il ne faut pas attendre car le sommeil perdu ne se rattrape pas.

En effet, on peut trouver le bon rythme pour retrouver une bonne qualité de sommeil pour l’enfant, mais on ne rattrapera pas la dette de sommeil. C’est un cercle vicieux : moins l’enfant dort, plus il va lutter et plus il va être très fatigué, mais le corps va sécréter l’hormone de l’éveil, donc il va moins dormir. Au moindre doute, quand on sent que les choses se dérèglent, il ne faut pas hésiter à consulter. Quelqu’un va ainsi vous conforter et vous dire que vous faites bien… Ou vous apporter des clés et conseils pour améliorer le sommeil de bébé.


Partagez cet article !

    
    

Les dernières actus de la petite enfance sont ici !

Nous suivons les actualités et restons informés en permanence sur le sujet, parce que cela nous passionne.
Voici les dernières lois, actus, informations à connaître, sélectionnées par nos soins.

Burnout parental : conférence inédite du Pr Moïra Mikolajczak

Le burnout parental impacte le bien-être du parent, de son couple, de son enfant et de sa famille. Happy Company propose donc à tou.te.s les personnes intéressées par ce sujet, parents ou non, mais aussi professionnel.le.s, d’assister à une conférence en ligne inédite le 9 septembre 2021 à 13h. Inscrivez-vous à cet événement exclusif sur […]

Adaptation en crèche : une étape clé pour bébé

La période d’adaptation en crèche est un moment clé dans la vie de bébé, mais également du parent et des professionnel.le.s de la petite enfance. De quoi s’agit-il ? Comment se passe l’adaptation en crèche et comment réussir cette phase de transition ? Qu’est-ce que l’adaptation en crèche ? L’adaptation en crèche est une étape […]

Alimentation de bébé : quel lait choisir ?

Les premiers mois, bébé boit du lait. Mais, quand il n’est pas allaité, quel lait choisir pour le nourrisson ? Et pourquoi bébé régurgite parfois ? Et peut-il boire de l’eau ? Des questions que peuvent se poser parents et professionnel.le.s et auxquelles le Dr Christine Zalejski répond en tant qu’experte en alimentation infantile. Si […]

Toutes les actualités