28 / 10 / 2121

L’importance du doudou

Le doudou : un objet rassurant pour l’enfant

Que ce soit une peluche, un lange, un bout de tissu, une petite couverture, un poupon… Les enfants l’ont choisi et ne s’en séparent plus. Leur doudou est un objet rassurant qu’ils vont pouvoir serrer contre eux pour se sentir en sécurité, garder près d’eux et amener partout. 

En général, le doudou prend de l’importance vers les 6-8 mois de l’enfant, quand celui-ci prend conscience qu’il peut être séparé de ses parents et ressent alors le stress de la séparation. 

Le doudou fait le lien entre le connu et l’inconnu. Il a un côté rassurant et apaisant pour bébé, et lui apporte beaucoup de réconfort dans les moments de transition lors d’une nouvelle activité par exemple, lorsque les parents s’absentent, pour aller se coucher, pour aller chez le médecin … C’est pourquoi les psychologues l’appellent « l’objet transitionnel ».

Le doudou permet de développer l’autonomie de bébé en créant une certaine présence lorsque ses parents s’absentent ou lorsqu’il se retrouve seul dans son lit par exemple.

De plus, doudou sera fortement utile lors de l’adaptation en crèche pour accompagner bébé dans cette transition et dans ce passage vers l’inconnu.  

Comment bien choisir le doudou ?

Tout d’abord, il est préférable que l’enfant choisisse le doudou qu’il aime, avec lequel il se sentira bien. En revanche, s’il n’arrive pas à choisir, vous pouvez l’aider en lui en proposant quelques-uns.

Favorisez un doudou qui sera facile à transporter, ni trop grand ni trop petit pour faciliter le transport de celui-ci et éviter de le perdre trop facilement.

Privilégiez également un doudou avec une forme permettant à bébé de l’attraper facilement avec ses petites mains, par exemple un lapin avec de grandes oreilles.

Mais rassurez-vous, la plupart des enfants jettent leur dévolu sur un doudou qui sera doux et facile à manipuler.

Également, pour la sécurité de bébé assurez-vous que le doudou soit aux normes NF-EN 71 avec le logo CE qui regroupe trois normes essentielles pour assurer la conformité du produit :

  • EN71-1 : qui contrôle les aspects « mécaniques » de la peluche ;
  • EN71-2 : pour vérifier s’il n’y a pas d’anomalie lorsque l’objet est mis en contact avec le feu ;
  • EN71-3 : pour vérifier que les matières ne sont pas toxiques pour les enfants.

Prévoir plusieurs exemplaires du doudou

Attention cependant lorsque bébé choisit un doudou, il ne voudra plus que celui-ci et aucun autre. Le risque de perte étant malheureusement à prendre en compte, nous vous conseillions de l’acheter en plusieurs exemplaires (2 ou 3 par exemple), voire d’en laisser un chez les grands-parents en cas d’oubli. Cela permettra en cas de perte ou même en cas de lavage de pouvoir être remplacé en évitant un gros chagrin.

Nous vous conseillons par la même occasion de faire des roulements de doudou. En effet, l’enfant aimera son doudou, qui lui sera unique, avec une odeur particulière et son usure. Il n’aimera pas autant le nouveau sans ces caractéristiques particulières. Effectuer un roulement permet d’obtenir une évolution quasiment similaire entre les doudous et de moins perturber bébé !

Avoir un doudou est-il obligatoire pour l’enfant ?

Tous les enfants ne ressentent pas le besoin d’avoir un doudou pour être rassuré. Un souvenir peut les combler, une pensée, une odeur, un livre…. Des enfants peuvent également utiliser leur tétine ou leur pouce pour remplacer le doudou. D’autres ressentent une certaine sécurité intérieure, et n’ont pas besoin de doudou pour s’apaiser et passer certaines transitions de leur vie.

Il faut donc écouter son enfant et s’adapter à ses besoins pour qu’il se sente à l’aise avec des objets rassurants qu’il a choisis.

Comment laver doudou quand son enfant ne veut pas s’en séparer ?

A force d’être transporté, mâchouillé, trituré… doudou se salit très vite, au bonheur de l’enfant d’avoir son doudou usé et avec son odeur dessus. Il peut s’avérer compliqué pour l’enfant de se séparer de son doudou pendant quelques minutes voire quelques heures lorsqu’il a pour habitude de toujours l’avoir auprès de lui. Alors, pour remédier à cela et trouver un bon compromis, voici quelques petites astuces :

  • Remplacer doudou par un autre similaire le temps de la sieste de l’enfant ou le temps d’un moment de jeu, où l’enfant a l’esprit occupé
  • Proposer à votre enfant de participer au bain de son doudou en le lavant lui-même à la main ou en le mettant à la machine à laver
  • Laver souvent doudou pour qu’il sente toujours la lessive et que cette odeur soit familière à l’enfant et qu’elle soit rassurante pour lui
  • Expliquer à bébé que vous allez laver son doudou afin qu’il ne le vive pas comme une trahison.

A quel moment doit-il laisser son doudou ?

Il n’y a pas d’âge pour se séparer de son doudou. L’essentiel est que votre enfant soit prêt sans que ce soit imposé, cela sera source de stress pour l’enfant et contre-productif. En général, les enfants commencent à moins ressentir le besoin d’avoir un doudou entre 3 et 5 ans. Ils le laisseront alors la journée à la maison. Cela n’empêche pas de lui laisser en cas de grande séparation, ou pour des situations nouvelles, des moments difficiles (comme un chagrin, une blessure, etc) …. Le doudou doit rester un moyen de réconfort.  En moyenne, à l’âge de 6 ans, les enfants deviennent plus autonomes et arrivent à délaisser leur doudou.  Encore une fois, il n’y a aucune règle. Adaptez-vous au besoin de votre enfant et de son bien-être pour éviter des angoisses non utiles.

Comment l’aider à s’en séparer ?

Le parent peut aider l’enfant à faire un pas vers l’autonomie et se séparer un peu plus de doudou grâce à quelques petites astuces :

  • Proposer à l’enfant de laisser doudou de côté, lors des journées passées à la maison.
  • Proposer de garder doudou lors de temps de repos uniquement.
  • Créer une boîte à doudou, qui sera mise à disposition de l’enfant. Cela lui permettra d’avoir son doudou à proximité sans l’avoir systématiquement avec lui, tout en restant à portée de main en cas de besoin.
  • Promettre à bébé de garder son doudou lors des grands changements : premier jour en crèche, ….
  • Proposer à votre enfant d’assoir doudou à côté de lui, par terre ou sur une chaise en fonction de la situation pour reproduire un mimétisme rassurant.
  • Penser à féliciter chaque petit apprentissage.

En cas d’oubli lors d’une sortie, si l’enfant n’est pas trop contrarié, ne faites pas demi-tour pour récupérer le doudou. Ne le faites qu’en cas de nécessité pour l’enfant. Ceci permettra de faire une journée sans et de se rendre compte que la journée s’est bien passée. Dites-lui que son doudou l’attend à la maison et qu’il le retrouvera à son retour.  

Plus la séparation avec doudou sera faite progressivement et par étapes, plus votre enfant sera préparé et acceptera cette séparation, et moins elle sera douloureuse 😊.


Partagez cet article !

    
    

Les dernières actus de la petite enfance sont ici !

Nous suivons les actualités et restons informés en permanence sur le sujet, parce que cela nous passionne.
Voici les dernières lois, actus, informations à connaître, sélectionnées par nos soins.

Donner le bain à bébé, un moment privilégié

Donner le bain à bébé est un moment de douceur privilégié entre les parents et leur enfant. Mais ce moment de détente pour bébé peut être source de stress pour les parents, notamment les premières semaines. Quand faut-il donner le bain à bébé ? A quelle fréquence ? Comment tenir bébé pour qu’il se sente […]

Comment fabriquer de la neige artificielle ?

La neige, les films de Noël, un bon chocolat chaud, … Le mois de décembre est un mois qui regorge de magie et de féérie aux yeux des enfants. Mais qu’est-ce que Noël sans jouer dans la neige ? La neige émerveille les enfants. C’est pourquoi nous vous proposons de fabriquer vous-même de la neige artificielle […]

Parents : 10 astuces pour réduire votre charge mentale et mieux gérer votre temps

Prise de rendez-vous, gestion des devoirs, cahiers à signer, sac de piscine à préparer, gestion des repas, enfants malades, couches à racheter … vous avez l’impression de vous coucher le soir en planifiant à la lettre votre journée du lendemain ? Votre to do list se rallonge au fur et à mesure que la journée défile ? […]

Toutes les actualités