A quoi sert la communication gestuelle en crèche ?

Être capable de s’exprimer avant de parler, voici ce que permet la communication gestuelle en crèche. De plus en plus d’établissements recevant de jeunes enfants mettent en place un apprentissage de la communication gestuelle, connue également sous le nom de « langue des signes pour bébé ». Bien évidemment, il ne s’agit pas de la même langue des signes utilisée par les adultes malentendants. Le principe est ici d’associer un geste à un mot. Les auxiliaires formés à cet exercice sont ainsi capables de signer des mots du quotidien tels que « manger », « boire », « dormir » ou « encore » à chaque fois qu’ils prononcent le mot. L’enfant associe de cette façon le geste au mot, puis il s’approprie le geste pour communiquer plus facilement avec ses accompagnateurs ou ses parents à la maison.

La communication gestuelle est particulièrement utile pour les tout-petits n’ayant pas encore fait l’apprentissage de la parole. Elle leur permet d’exprimer facilement leurs besoins et de se faire comprendre par leur entourage. Cela évite de nombreuses frustrations et colères de la part du bout de chou. Le fait d’être compris facilement le place dans un contexte de sécurité affective, ce qui l’aide à se construire et à se développer.

La communication gestuelle est également un exercice favorisant la mémorisation et la concentration. Dans certaines crèches, elle peut être mise en place dès les 7-8 mois de l’enfant. Votre petit trésor est ainsi capable d’intégrer rapidement quelques gestes pour exprimer ses envies. Pour les tout-petits, l’apprentissage s’apparente à un jeu qu’ils pourront continuer de pratiquer à la maison. En parallèle, les auxiliaires montrent aux parents intéressés les gestes appris par leur enfant afin qu’ils puissent les signer et communiquer, eux aussi, de cette façon.


Partagez cet article !