Comment s’organise la période d’adaptation d’un enfant en crèche ?

L’adaptation correspond à la période pendant laquelle bébé découvre de manière progressive la structure dans laquelle il évoluera bientôt. Il fait alors la connaissance de l’équipe encadrante qui s’occupera de lui. Cette période de transition, parfois difficile à vivre pour l’enfant et les parents, est indispensable. C’est la raison pour laquelle toutes les crèches la pratiquent. Si le processus d’adaptation peut différer d’un établissement à l’autre, il s’échelonne généralement sur une semaine entière. Voici comment se déroule généralement l’adaptation :

  • 1er jour : vous restez 1 heure avec votre enfant au sein de la crèche. C’est l’occasion de rencontrer les auxiliaires et les différentes personnes qui sont amenées à interagir avec votre bout de chou. Ce premier contact est primordial, car il permet de nouer un lien de confiance.
  • 2e jour : le temps d’immersion dure également 1 heure. Si votre petit est prêt, vous le confiez alors à son référent pendant 30 minutes.
  • 3e jour : après être resté un peu avec votre trésor, vous le confiez pendant 1 h 30 à 2 heures à son référent. C’est l’occasion pour lui de prendre son premier repas au sein de la structure, avec ou sans vous !
  • 4e jour : bébé reste une demi-journée au sein de la structure. C’est le référent qui lui donne son repas et votre petit ange fait sa première sieste au sein de l’établissement.
  • 5e jour : votre enfant reste une journée (ou une journée un peu raccourcie) à la crèche.

Chaque enfant étant différent, ce programme peut faire l’objet de quelques adaptations selon l’évolution du tout-petit. Il se peut qu’un enfant ait besoin d’une période de transition plus longue qu’un autre. Cette décision est évidemment prise avec votre accord, car le principal objectif de cette phase si particulière est que votre petit se sente en sécurité et en confiance. Cette première séparation avec papa et maman est un moment délicat qu’il faut gérer en douceur.


Partagez cet article !