Comment se passe l’apprentissage de la propreté en micro-crèche ?

Les professionnels de la petite enfance poursuivent le travail éducatif des parents, en respectant le rythme de chaque enfant. A la crèche, comme à la maison ! L’apprentissage de la propreté est une étape essentielle dans le développement de l’enfant. Votre bout de chou va quitter les couches et arrêtera de se définir comme un « bébé ». C’est l’heure d’entrer dans la cour des grands !

Pour que cet apprentissage se fasse en douceur, les auxiliaires prennent en compte le rythme de votre bout de chou et l’accompagnent quand il se sent prêt. Cela se fait par étapes. Votre petit trésor est tout d’abord invité à s’asseoir sur le pot à des moments clés, après le repas ou atelier ou encore avant ou après la sieste. S’il est réticent ou s’il n’a rien fait au bout de quelques minutes, l’auxiliaire lui reproposera plus tard, pour ne pas le brusquer.

Afin de faciliter cet apprentissage, nous vous conseillons d’opter pour des vêtements qui se retirent facilement, et pour des couches spécialement conçues à cet effet. Dans le sac de votre petit ange, n’oubliez pas les vêtements de rechanges, en cas d’accident.

Dans les crèches, les toilettes sont bien évidemment adaptées à la taille des tout-petits. L’hygiène autant que l’intimité sont respectées, pour que l’enfant se sente à l’aise. Souvent, les progrès (et les petits ratés) de votre bout de chou vous seront précisés dans le cahier de liaison. L’objectif ? Une complémentarité entre l’apprentissage en crèche et à la maison. N’hésitez pas à encourager le nouveau comportement de votre trésor et à le soutenir dans son développement.


Partagez cet article !