Est-ce que 2 entreprises peuvent financer une place en crèche ?

Certaines entreprises proposent à leurs salariés de cofinancer, si besoin, la place en crèche de leur bout de chou. Il revient alors aux parents une charge réduite, ce qui est appréciable notamment dans les grandes villes où les places en crèche se font rares et chères. Seul un des deux employeurs peut être sollicité pour participer financièrement à l’inscription en crèche. Ainsi, seule l’entreprise du papa ou seule celle de la maman peut financer la place !

La plupart des employeurs apprécient ce système car il réduit l’absentéisme au bureau et décharge les salariés de certains soucis parentaux. Cela permet à l’entreprise de fidéliser ses employés et de convaincre de nouveaux candidats en phase de recrutement. Les parents reprennent quant à eux plus rapidement le travail après un congé maternité ou paternité, l’esprit tranquille et avec la garantie que leur bout de chou est entre de bonnes mains. L’accueil est adapté à leurs horaires de travail et les tarifs sont proches de ceux d’une crèche municipale, grâce à la participation de l’employeur.

Si l’entreprise est éligible, l’employeur a en outre le droit au crédit d’impôt Famille, équivalent à 50% du montant financé. Si l’entreprise est soumise à l’impôt sur les sociétés, les dépenses de crèche sont également déductibles du résultat fiscal.

Le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, l’observatoire de la parentalité en entreprise et la CAF ont publié le Guide Crèches & Entreprises, quelles solutions pour mon entreprise ?, afin d’aider les employeurs à mettre en place ce système.


Partagez cet article !