Est-ce que des visites de médecin et de psychologue sont prévues en crèche ?

Qu’elles soient publiques ou privées, les crèches sont dans l’obligation de compter parmi leur personnel un médecin référent. C’est ce que stipule l’article R.2324-39 du Code de la santé publique : « Les établissements et services d’une capacité supérieure à dix places s’assurent du concours régulier d’un médecin spécialiste ou qualifié en pédiatrie, ou, à défaut, de celui d’un médecin généraliste possédant une expérience particulière en pédiatrie, dénommé médecin de l’établissement ou du service. »

Ponctuellement présent au sein de la structure d’accueil collectif, le professionnel de santé doit avant tout s’assurer du bien-être de votre petit trésor. Pour cela, il rencontre généralement les enfants nouvellement inscrits et répond si nécessaire aux questions des parents. C’est également lui qui met en place – en lien avec les parents, le médecin traitant et la direction – les Projets d’Accueil Individualisé (PAI) pour les petits nécessitant des aménagements de leurs modalités de garde.

Intégré au sein de l’équipe d’encadrement, le médecin référent élabore les protocoles d’urgence et peut organiser des actions visant à promouvoir la santé chez le tout-petit. Une formation aux gestes et aux soins d’urgence permet de préparer toute l’équipe pédagogique aux premiers secours.

Pour répondre à tous les besoins de votre bout de chou, de nombreuses crèches s’octroient les services d’un psychologue. Généralement en tant que vacataire, ce professionnel est présent au sein de l’établissement plusieurs fois par mois ou à la demande de l’équipe encadrante. Ses missions sont multiples : s’assurer de l’épanouissement des enfants au sein de la structure, soutenir et conseiller les professionnels de la petite enfance et accompagner les familles qui en ont besoin. Le psychologue de crèche doit faire preuve de neutralité. Il examine les situations compliquées avec un œil extérieur, ce qui lui permet d’avoir plus de recul que les équipes encadrantes qui vivent au quotidien avec les enfants. L’observation constitue une part très importante de son travail au sein d’une structure d’accueil collectif puisque les enfants ne s’expriment pas encore correctement.


Partagez cet article !