Est-ce que l’accueil d’enfant avec handicap est possible en micro-crèche ?

La loi de 2005 sur le handicap est très claire : « Les établissements et les services d’accueil non permanent d’enfants (…) concourent à l’intégration des enfants présentant un handicap ou atteints d’une maladie chronique (…). » Il est essentiel de permettre aux parents d’enfants présentant un handicap ou une maladie de concilier leur vie parentale et familiale et leur vie professionnelle. Les micro-crèches se doivent donc d’accueillir tous les petits, quels que soient leur statut ou leurs besoins particuliers.

Dans certaines crèches, l’enfant en situation de handicap évolue parmi des tout-petits de son âge et développe ses capacités à son rythme. Les auxiliaires sont à l’écoute des émotions de votre trésor et l’aide avec bienveillance à se construire un peu plus de jour en jour. L’enfant évolue donc dans un environnement sain, où il se sent entouré et en sécurité.

L’imitation est l’activité préférée des enfants. C’est ainsi qu’ils apprennent et s’approprient les différentes règles de savoir-faire et de savoir-être. Au même titre que les autres, l’enfant en situation de handicap ou présentant une maladie développe lui aussi des techniques et des stratégies pour « faire comme », aiguisant ainsi son intelligence visuo-spatiale, linguistique et logique.

Enfin, vous connaissez mieux que quiconque les limites et les potentiels de votre bout de chou. Vous êtes donc de précieux alliés pour permettre à l’équipe pédagogique de comprendre et de s’adapter aux besoins de votre petit en crèche. Si votre enfant a besoin d’un soutien particulier, n’hésitez pas à en faire part à la crèche lors du premier contact. Ensemble, le personnel et vous pourrez mettre en place des solutions.


Partagez cet article !